Marité

4. Retour à la "mer patrie"



Marité, 2005 - © P. Déroualle
Marité, 2005 - © P. Déroualle
En France, la mobilisation pour le retour du Marité dans les eaux qui l’ont vu naître est forte. Jacques Chauveau, Président français du World Ship Trust et le navigateur Gérard d’Aboville prennent la tête du mouvement. Bientôt, une association se créé et regroupe plus de quatre cent signatures en faveur du retour de l’illustre trois-mâts. Réunies au sein d’un GIP, plusieurs collectivités et associations, soutenues par un grand pétrolier français se portent acquéreuses du Marité. Ce GIP deviendra propriétaire du trois-mâts le 12 mai 2004.

Commence alors une nouvelle vie pour Marité. Une vie d’ambassadeur de la Normandie qui se déplace au gré des courses et des grands événements nautiques. Durant 28 semaines, le navire accueille même le tournage de l’émission Thalassa. A la fin de l’année 2005, le Marité est un navire usé par ces longues années de navigation. Il est temps de retourner en cale-sèche pour restaurer une coque qui ne peut plus masquer son âge, ni son état. Sous la peinture immaculée les membrures sont fatiguées et l’étrave à bout de souffle. Il est temps pour les charpentiers de marine de restaurer le bateau dans les règles de l’art…


Un article

Vidéos


Le Marité en 2 minutes...





Equipage 2017

Equipage 2017




Où retrouver le Marité en 2017 ?

Mai : Barcelone / Lisbonne
Juin : Bordeaux / Concarneau
Juillet : Granville
Aout : Honfleur / Paimpol / Granville
Septembre : Anvers
Octobre : Hambourg / Gdansk
Novembre : Le Havre










Inscription à la newsletter

Dans la boutique