Marité

2. Entre cabotage et pêches diverses, un lent déclin



Marité à Thorshavn, 1933  -  © Musée de Fécamp
Marité à Thorshavn, 1933 - © Musée de Fécamp
LE CABOTEUR DANOIS

Le 1er janvier 1930, Marité battant pavillon danois, quitte Fécamp pour rejoindre le port danois d’Esbjerg. Afin d’affronter les mers difficiles de l’Atlantique Nord, le navire est de nouveau transformé. Equipé d’un moteur, il perd une partie de ses voilures hautes. Sur le pont, une baleinière remplace les doris et un poste de radio est installé à bord.

Le voici paré pour de nouvelles campagnes de pêche à la morue qui l’emmèneront des îles Féroé aux côtes du Groenland, en passant par celles de l’Islande.

A la veille de la seconde guerre mondiale, Marité, ayant enregistré plusieurs campagnes de pêche médiocres, est réduit à faire du cabotage entre les îles Féroé et le Danemark, transportant du charbon, comme à son premier voyage, et des toisons de moutons.

LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Avril 1940, en réponse à l’offensive allemande, les Anglais et les Américains débarquent sur les îles Féroé et en Islande. Marité est réquisitionné pour le transport de marchandises en direction de l’Angleterre. Lors de ces traversées périlleuses, il évite miraculeusement les mines flottantes, les U-boats et l’aviation ennemie.

En 1946, Marité, qui comme beaucoup de ses compagnons de guerre est à vendre, est racheté par une coopérative ouvrière. Remis en état, il est à nouveau exploité pour la pêche à la morue.


Marité après motorisation, 1954 - DR
Marité après motorisation, 1954 - DR
TRANSFORMATION EN BATEAU A MOTEUR & ABANDON

Huit ans plus tard, Marité est revendu. Dans sa forme originelle, le voilier n’est plus adapté aux conditions modernes de pêche. Son nouvel armateur décide alors de le transformer profondément pour en faire un bateau à moteur. Ses trois mâts et son beaupré sont déposés. Le pont est transformé, une timonerie métallique et une cheminée apparaissent.

D’abord utilisé pour la pêche au hareng, il pratique ensuite la pêche à la crevette, avant de finir au cabotage en 1969, date à laquelle il est désarmé et reste à quai à Tvöröyri où il sera définitivement abandonné par son propriétaire, après un dernier voyage en Ecosse en 1973.


Un article

Vidéos


Le Marité en 2 minutes...





Equipage 2017

Equipage 2017




Où retrouver le Marité en 2017 ?

Mai : Barcelone / Lisbonne
Juin : Bordeaux / Concarneau
Juillet : Granville
Aout : Honfleur / Paimpol / Granville
Septembre : Anvers
Octobre : Hambourg / Gdansk
Novembre : Le Havre










Inscription à la newsletter

Dans la boutique